L’industrie agro-alimentaire va-t-elle nous sauver ?